Apropeau
  • bain : 150 à 200l
  • lavage de la voiture : 200 l
  • arrosage : 15 à 20 l/m2

Les postes de l'eau dans le logement :

  • salle de bains: 39%, WC : 32 N,
  • cuisine : 17%, linge : 12%.

  • Légionelle : l'ami de la stagnation


    La légionellose se nourrit autant de rumeurs que d'eau chaude sanitaire! Un professionnel de la plomberie se doit de prendre ce risque au sérieux dans la conception et la maintenance des installations. Mais qu'en est-il réellement ? L'augmentation apparente des cas de légionellose résulte à la fois d'une connaissance plus pointue de la maladie et de sa bactérie qui a toujours existé, et d'une surmédiatisation. Le tartre et la corrosion sont le caviar de la légionelle qui prolifère dans une eau à température moyenne (entre 25 et 40°) et stagnante (les bras morts). Son mode de propagation favori étant l'inhalation de gouttelettes, la douche est son vecteur essentiel. Seuls les sujets sensibles et fragilisés sont concernés: personnes atteintes de maladies respiratoires, faibles ou immunodéprimées et les gros fumeurs.


    Le conseil de HD : Comment éviter les légionelles?

    Bannir l'eau stagnante, élever la température du chauffe-eau à 60° C et plus pour détruire ces bactéries, prévenir et surveiller l'entartrage et Ia corrosion dans les réservoirs de stockage, les pommes de douche, les filtres, les mitigeurs, laisser couler l'eau après une absence prolongée. En cas de contamination, une désinfection du réseau par chlore s'impose. Tendance HD : de l'économie à l'écologie

    Holley Duran contribue à la santé de l'habitat et aux économies d'eau et d'énergie avec des économiseurs d'eau et des robinets à filtre. En limitant le débit et la température de l'eau, ils réduisent la consommation. L'économie est sensible sur les douches et les chasses d'eau. Autre service Holley Duran, la lutte contre le tartre. Deux options: les adoucisseurs éliminent partiellement le calcaire en modifiant la composition de l'eau et les "antitartres" évitent les dépôts en dispersant le calcaire. Enfin, pour boire une eau de qualité et saine, les robinets filtrants assurent une filtration optimum des minéraux toxiques. Demandez-nous conseil sur le choix d'un système, sa durée de vie, son coût, son efficacité. Le plomb, "ennemi public"

    A Paris, 70 % des immeubles datent d'avant 1948. En France, 4 millions de branchements et 2 millions de réseaux intérieurs, composés partiellement de canalisafions en plomb, sont souvent installés depuis plus de 50 ans. Ces chiffres ne laissent aucun propriétaire et administrateur d'immeubles indifférent. Parfaitement maîtrisé et contrôlé, le réseau public de distribution de l'eau s'arrête au compteur ! La responsabilité des réseaux intérieurs incombe donc aux propriétaires, de l'installation des canalisations, appareils, tuyaux, robinetterie, colonnes montantes, à l'entretien des équipements.

    La réglementation européenne (décret ministériel du 20 déc. 2001) fixe les nouveaux paramètres de qualité et les teneurs maximales en plomb admissibles dans l'eau potable. Dès 2003, la teneur maximale en plomb dans l'eau potable doit être ramenée à 25 µg/I puis à 10 µg/I à partir de 2010. La réduction drastique des concentrations en plomb - oscillant actuellement entre 25 et 50 µg/I pour le 1/4 des foyers français -, contraint les propriétaires et gestionnaires d'immeubles, à remplacer les canalisations dans ce délai.